Une Coupe du Monde de Rugby à l’autre bout du monde, des matchs programmés la nuit et tôt le matin, TF1 qui reste prudent sur ses prévisions d’audiences et revend une partie de ses droits de diffusion à France TV et Canal+ (notamment pour rentabiliser son lourd investissement hérité du dernier appel d’offres qui incluait la RWC 2007 en France) …, il y avait des raisons légitimes de se demander quel serait l’impact média de cette RWC 2011. Oui mais voilà, une Coupe du Monde, même disputée à l’autre bout du monde, c’est tout de même une Coupe du Monde !

L’étude publiée par Kantar Media début novembre illustre bien ce constat. Et nul n’était besoin de se rendre un dimanche matin au coin de la rue princesse et de la rue des canettes pour avoir ressenti ce grain de folie, cette brise d’ovalie, qui a animé nos petits écrans 7 semaines durant.

En moyenne, les Français ont entendu parler de la Coupe du Monde de Rugby pas moins de 3 fois par jours pendant cette période de compétition (9 septembre – 23 octobre). Au regard du calendrier international des compétitions sportives, la Coupe du Monde de rugby a été l’événement sportif de l’année 2011. TF1 et France TV qui se sont partagé 35 millions d’euros bruts de recettes publicitaires ne vont pas nous contredire sur ce point. Rien que sur la finale du 23 octobre, 52 annonceurs ont communiqué avec 63 spots pour 4,2 millions d’euros bruts d’investissements TV.

On pourra noter que les constructeurs automobiles ont été particulièrement actifs autour de cette Coupe du Monde. A lui seul, Renault, partenaire officiel du XV de France, a réalisé 2,3 millions d’euros d’investissements TV. Hors parrainage TV (avec notamment Free et Samsung), le trio de tête des investisseurs sur la période sont Renault, Citroën et Peugeot, soit un 3/3 pour les constructeurs automobiles ! Quand on sait que Land Rover était partenaire officiel de cette RWC 2011…

Alors imaginez l’impact qu’aura la Coupe du Monde de Rugby 2015 en Angleterre … crouch, touch, pause, engage !!!

@source : Kantar Media, étude sur les retombées de la RWC 2011